Mélenchon, la machine à perdre pour 2022 ?